Le Dossier Vert #14 – Mardi 30 juin, 2009

Traduit de:  http://iran.whyweprotest.net/news-current-events/4593-green-brief-14-a.html

 » Mon nom est NiteOwl (Josh Shahryar – twitter.com/iran_translator sur Twitter) et je me suis immergé à lire des tweets d’Iran pendant plusieurs heures. J’ai essayé d’être tres prudent en choisissant mes sources. Ce qui est compilé ci-dessous est ce que je peux confirmer au travers de mes sources fiables de twitter. Rappelez-vous, ceci est crée seulement a partir de tweets. Je n’ai pas utilisé de sources dans les médias. Tout le texte que je crée est sous le Creative Commons copyright – vous pouvez l’utiliser librement et le réutiliser/répandre où que vous voulez. Je vous demande seulement d’inclure un lien vers ma source originale au bas de l’article. « 

« Voici les évènements importants que je peux confirmer de Mardi 30 Juin en Iran »

1. Aujourd’hui, les gens se sont rassemblés à la place Vali Asr – qui était remplie de forces de l’ordre.

On nous a reporté que les gardes dans la place Vanak ont cassé les vitres de voitures des gens qui klaxonnaient en signe de protestation. Après que les forces de l’ordre aient essayé d’arrêter une jeune fille, des affrontements ont commencé. (Il n’y a pas eu plus de nouvelles à propos de cet évènement donc la confirmation est seulement partielle).

2. Environ 10 personnes ont été arrêtées a la place Tajrish après qu’un groupe de gens se soient réunis là-bas et chantaient contre le régime. Des affrontements ont aussi été reportés dans la rue Satarkhan et la rue Jomhori. La Jeunesse Indépendante avait aussi prévu d’organiser une manifestation aujourd’hui à Téhéran, cependant les reports ont été rares et nous n’avons pas obtenu de confirmation des manifestations.

3. Aujourd’hui, plus de 2.000 personnes se sont rassemblées devant le Tribunal de la République Islamique à Urumieh pour demander des nouvelles de membres de leur famille qui sont emprisonnés. Jusqu’ici, des milliers de personnes ont été arrêtées pendant des manifestations et aussi pendant des rafles de jour et de nuit partout dans le pays. Le nombre ne peut pas être vérifié mais on suppose qu’il est de l’ordre de milliers. Moussavi et Karoubi ont décliné avoir supporté les manifestations d’hier.

4. Iran Press TV a reporté que Moussavi accepterait seulement une élection nouvelle. Aujourd’hui, les membres de la campagne de Moussavi on appelé les interpellations répandues ‘immorales et illégales ». De plus, ils ont dit que la torture de civils détenus pourraient produire des sentiments antirévolutionnaires chez le peuple, de ce fait endommageant sévèrement la Révolution Islamique. Il y a eu des rapports de l’organisation et de la propagation d’une Grève Nationale au travers du site web de Moussavi, mais ils ne peuvent être confirmés par des sources indépendantes.

5. Pendant ce temps, le gouvernement Iranien a défendu Abolfalz Fateh, un allié de Moussavi, de quitter le pays. Abolfalz Fateh a dit aujourd’hui que les élections étaient « un concept profondément politique et que les militariser n’est pas courant, est cher et inquiétant ». Il a dit que la campagne ne communiquerait qu’à travers GhalamNet. Entre-temps, le site web de Moussavi – GhalamNet – à dénié aujourd’hui avoir envoyé de nouvelles lettres au Conseil des Gardiens et a rejeté les revendications du porte-parole du CG à propos d’avoir reçu de nouvelles demandes de Moussavi hier. Du côté de l’internet, le site web de l’Ayatollah Montazeri à été fermé(bloqué) par le Ministère de l’Intérieur après qu’il ait dénoncé les élections et qualifié les actions violentes du gouvernement contre les manifestants pacifiques comme anti Islamique.

6. Aujourd’hui, Khatami a demandé un changement de la présence de force de l’ordre dans les rues d’Iran, et la formation d’une commission indépendante pour enquêter sur les plaintes à l’encontre de l’élection. Il a ajouté que « la force ne doit pas être utilisée pour forcer les gens a faire ce qu’ils ne veulent pas faire ». Il a ajouté que la confiance générale du peuple Iranien à été endommagée par une telle tactique.

7. Karoubi a annoncé dans une lettre au peuple Iranien qu’il ne reconnait pas la légitimité du gouvernement. Karoubi a dit qu’il s’était présenté aux élections pour le « changement » et que des forces cachées ont manifestement changé le résultat. Karoubi s’est opposé aux arrestations répandues et a demandé aux officiels de relâcher les prisonniers immédiatement, ainsi que de réparer leur réputation. Il a exprimé être prêt à collaborer avec des individus et groupes car il perçoit la république, Iran et Islam comme en danger.

8. L’Ayatollah Taheri a dit que les droits de Moussavi ont été violés. Taheri – qui à été l’Imam du Vendredi à Ispahan – a appelé la nomination the Ahmadinejad illégale. Il a ajouté que les vieux ennemis de l’Imam [Khomeiny] étaient en train d’envoyer la République Islamique au musée par leurs actions [voulant dire qu’elle sera remplacée et deviendra une pièce d’histoire si ces actions ne s’arrêtent pas]. En réponse, un membre du parlement a critiqué ouvertement Tazeri aujourd’hui et a dit qu’il n’était plus un religieux supérieur. Après lui, un représentant réformiste, Pezeshkian, a dit au parlement que l’ennemi de Dieu était celui qui était contre le peuple.

9. Ahmadinejad a déclaré qu’une tentative de « renversement doux » du régime avait échoué. Cela arrive après un recompte partiel de 10% des votes par le Conseil des Gardiens qui a donné légèrement plus de votes pour Ahmadinejad!!! Mohammad Yazdi, un religieux et membre du Conseil des Gardiens, a annoncé aujourd’hui qu’il pouvait témoigner personnellement de l’impartialité des élections. Il a ajouté que Moussavi serait interdit de se présenter dans des élections futures.

10. La fameuse prison Evin à Téhéran a été rapportée d’être bourrée à capacité et que les forces de l’ordre hébergent les détenus dans des stades de football. Il y a tellement de gens dans les prisons de Téhéran que les prisonniers ont seulement la place de se tenir debout. Des rapports disent que les gardes empêchent les prisonniers de dormir en les forçant à se tenir debout toute la nuit. Amnesty International a averti aujourd’hui que les meneurs de l’opposition qui ont été arrêtés en Iran risquent d’être torturés.

11. Maziar Bahari a été forcé de confesser pendant une conférence de presse que les manifestations ont été planifiées à l’avance et organisées à l’étranger. Bahari est un journaliste et cinéaste Iranien-Canadien adroit, qui a écrit pour Newsweek et le New Statesman. Pendant ce temps, la torture des étudiants continue au Ministère de l’Intérieur. Des Iraniens qui voyageaient en Iran pour les vacances ont été saisis pour interrogation directement à l’aéroport alors qu’ils essayaient de quitter le pays. Ils ont été questionnés à cause d’information mise à jour sur leurs comptes de Facebook.

12. Il n’y a toujours pas de nouvelles de Mojtaba Tehrani, correspondant pour Etemade Melli. Il a été arrêté il y a trois jours. Un autre reporter de Etemad Melli, Mahsa Amrabadi, qui a été détenue depuis trois semaines, a seulement été permise d’appeler sa famille brièvement. On ne sait pas où elle est.

13. Du bon côté des choses, les sources judiciaires d’Ispahan ont annoncé la relâche de 280 personnes qui avaient été arrêtées pendant les manifestations. Des centaines sont encore en détention. Mais aujourd’hui, on a annoncé que les poursuites judiciaires légales de prisonniers détenus a commencé. La personne en charge, Saïd Mortazavi, a fait entendre que des douzaines seraient probablement condamnés à mort puisqu’il est célèbre pour demander et obtenir la peine de mort pour des dissidents Iraniens.

14. Il a été rapporté que la police à entré l’Université de Téhéran à la demande du président de l’université. Cependant, le président, Mr. Kohkan, a dénié avoir fait cette demande. Amir Hossein Shemshadi, qui est en charge de la jeunesse de la campagne électorale de Moussavi, a contacté ses parents depuis la prison Evin aujourd’hui et leur a dit qu’il ne serait pas remis en liberté dans un futur proche.

15. Le Daily Khabar a été empêché de publier son journal pour la quatrième fois cette semaine. Le procureur de la République de Téhéran et le Ministère de la Culture ont aussi arrêté la publication du journal Etemade Melli d’aujourd’hui parce qu’il allait publier une lettre de Karoubi. A cause de pressions de la part des forces de l’ordre, la réunion de l’Union des Journalistes d’Iran a été annulée. Les réunions étaient sensées se porter sur les journalistes détenus.

16. Les chants d »Allah o Akbar » ont continué ce soir bien que les Basijis aient menacé les gens d’arrestation et de destruction matérielle si ils n’arrêtent pas. Une personne qui clamait « Allah o Akbar » déjà été tuée pendant ces derniers jours.

3 responses to this post.

  1. Posted by oustasto on 1 juillet 2009 at 8:14

    bravo pour ce travail
    j’ai fait la tarduc du dossier n° 13 Comment fais tu pour publier cet article de façon anonyme ? y a til des risques ?

    Réponse

    • Posted by ledossiervert on 1 juillet 2009 at 9:25

      J’ai essayé de t’envoyer un email mais cela ne marchait pas… ce serait genial si on pouvait avoir plus de traductions ici, donc si tu veux tu peux me l’envoyer et je la mettrai sur le site. email: dossiervert@writeme.com . Si tu es concerne(e) par des problemes d’anonymité tu peux créér une nouvelle adresse email pour cela.

      Réponse

  2. Posted by J.K. on 2 juillet 2009 at 8:56

    Bravo, bravo… On manque tellement d’infos en France !! Merci !!

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :