Le Dossier Vert #15 – Mercredi 1er Juillet, 2009

Traduit de: http://iran.whyweprotest.net/news-current-events/5106-green-brief-15-july-30-a.html

"Mon nom est NiteOwl (Josh Shahryar – twitter.com/iran_translator sur Twitter) et je me suis immergé à lire des tweets d’Iran pendant plusieurs heures. J’ai essayé d’être tres prudent en choisissant mes sources. Ce qui est compilé ci-dessous est ce que je peux confirmer au travers de mes sources fiables de twitter. Rappelez-vous, ceci est crée seulement a partir de tweets. Je n’ai pas utilisé de sources dans les médias. Tout le texte que je crée est sous le Creative Commons copyright – vous pouvez l’utiliser librement et le réutiliser/répandre où que vous voulez. Je vous demande seulement d’inclure un lien vers ma source originale au bas de l’article."

"Voici les évènements importants que je peux confirmer pour Mardi 1er Juillet en Iran."

Manifestations

1. Il y a eu des rapports qui n’ont pas été confirmés d’une manifestation à Téhéran aujourd’hui. Il y a eu des rapports d’affrontements a Rasht

qui ont été confirmés partiellement. Des affrontements ont commencé quand la police a essayé de disperser des gens qui étaient en train de commémorer (en deuil) des manifestants morts. Un docteur et deux infirmières ont été battus sévèrement à l’hôpital Loghman à Téhéran après avoir essayé d’empêcher les forces de l’ordre d’arrêter un manifestant blessé. Une source de twitter a parlé à un Basij à Téhéran aujourd’hui. Selon cette source, le Basiji a déclaré travailler pour l’Islam, mais qu’il espérait ne pas avoir à être forcé à contenir plus de manifestations.

2. Des manifestations sont prévues pour demain – bien qu’aucune ne puisse être complètement confirmée. Un nombre de femmes Iraniennes qui ont formé un quasi-groupe appelé "Les Mères en Deuil" ont annoncé qu’elles se réuniront au parc Laleh Samedi pour commémorer les morts. Des rapports de Téhéran suggèrent que les boutiques ferment plus tôt que d’habitude. Plusieurs sources ont déclaré que la ville est quasiment dans un état de couvre-feu officieux.

Communiqués Politiques

3. Moussavi a publié aujourd’hui son 9ème communiqué depuis les élections. Il dit que "Nous ne devons perdre aucune opportunité d’illuminer l’ampleur de ce mensonge et ses répercussions historiques et les menteurs et tricheurs se cachent seulement derrière la loi pour imposer leurs intentions". Il a ajouté qu’il " était de la responsabilité révolutionnaire" de lui "et de tous les Iraniens que le sang des martyres n’ait pas été versé en vain". Puis il a continué en disant, "Il est de notre mission historique de continuer a protester et de ne pas abandonner la cause de récupérer les droits du peuple". Il a mis en cause la légitimité du gouvernement et a dit qu’il ne croyait plus que le gouvernement suive la loi – un sentiment déjà partagé par la majorité des Iraniens. Il a invité l’Elite du Gouvernement à aider à exposer la fraude électorale en faisant paraitre des preuves et documents qu’ils ont en leur possession.

4. Aujourd’hui, Khatami a critiqué le gouvernement en utilisant un ton nouveau et durci qui suggérait un mépris total. Il a appelé les élections un "coup d’état contre la démocratie". Il a demandé "Comment peut le peuple Iranien se calmer quand leurs voix ont été volées? Quand leur sang a coulé et coule encore? Quand ils sont emportés et arrêté en masse? Quand le gouvernement et les médias les ignorent manifestement?". Il a demandé "Comment est une réconciliation Nationale même un peu possible dans un pays qui est en train de se transformer en état policier?". Il a continué en disant que ce qui se passe actuellement en Iran est "en violation directe des mêmes droits qui ont été promis au peuple dans la constitution". Il a accusé les medias d’avoir essayé de provoquer plus d’agitation et de violence et a dénoncé les tentatives de censure par le gouvernement. Il a prédit que le régime s’effondrerait si cela allait continuer.

5. Plus tard, Khatami a rencontré plusieurs familles dont les bien-aimés ont été arrêtés pendant la violence des deux dernières semaines. Il a re-demandé la relâche de ceux qui sont en détention pour avoir manifesté, y compris toutes les personnalités politiques et des médias. Il a critiqué vivement le Ministère de l’Intérieur pour leur prétentions d’être" inconscients" [pas au courant] du destin de beaucoup des détenus.

6. Une vidéo a fait surface de l’Ayatollah Hadi Ghaffari, un autre religieux Shiite éminent, dans laquelle il accuse directement Khamenei de pêcher contre le peuple en commandant les arrestations et les meurtres. Ceci est le deuxième rapport en deux jours d’un religieux éminent qui critique le gouvernement très durement. L’Ayatollah Taheri, l’ancien Imam de la mosquée des prières du Vendredi à Ispahan, a critiqué les actions du gouvernement hier.

Gouvernement

7. On rapporte que Mahmoud Ahmadinejad a dit aujourd’hui que la fraude électorale en Iran était aussi vraie que l’holocauste. (Ahmadinejad renie l’existence de l’Holocauste). Ahmadinejad supposément a annulé son voyage pour participer à un sommet Africain en Libye aujourd’hui. Les médias on rapporté qu’Ahmadinejad était trop occupé au travail et qu’il y avait "d’autres priorités" dont il devait s’occuper. Ceci arrive à un moment où les réformistes à l’étranger, selon des rapports non confirmés, seraient en train d’organiser secrètement un gouvernement fantôme pour l’Iran.

8. La Faction du Chemin de l’Imam, un groupe de députés du parlement, qui est légèrement pro-réforme, a demandé aux familles des détenus de leur envoyer de l’information documentée à propos des membres de leur familles qui sont détenus. Il y a eu plus d’arrêts d’Iraniens de haut profil aujourd’hui. Parmi les détenus: Saeeded Kordinejad et Zoia Hasani, membres du parti Mosharekat; Vahid Amoozadeh-Khalili, le fils d’une autre personnalité pro-réforme; et Omid Mosleh, un critique cinématographique éminent. Mosleh a été relâché plus tard. Mohammad Mostafayee, un avocat éminent qui a été arrêté il y a deux jours, a aussi été mis en liberté sous caution aujourd’hui.

Arrestations, Mises en Liberté, et Enquêtes

9. La détention de Vahid Amoozadeh-Khalili a seulement pu être confirmée aujourd’hui bien qu’il ait disparu pendant deux jours. Un membre officiel haut gradé du département de Police a confirmé que 1.032 personnes ont été arrêtées depuis le début des manifestations. Il y a confirmation partielle que quatre des employés de l’Ambassade Britannique ont été remis en liberté. Un autre reste en détention. Le gouvernement avait déclaré auparavant que certains des 9 employés arrêtés étaient coupables de participation dans l’orchestration des troubles en Iran. Ces nouvelles arrivent alors que UE a menacé de retirer toutes ses missions diplomatiques d’Iran si les employés n’étaient pas relâchés.

10. Le gouvernement Iranien a déclaré que le meurtre de Neda Agha-Soltan n’était en aucune manière lié aux "émeutes" récentes. Le chef de la Police Iranienne a annoncé aujourd’hui qu’un des témoins clés de la mort de Néda, Arash Hejazi, est recherché par Interpole pour des crimes non spécifiés. Le gouvernement a déclaré plus tôt qu’aucune des armes utilisées par les forces de sécurité Iraniennes n’aurait correspondu à la balle qui a tué Néda.

11. Mohammad Ghouchani, l’editeur-en-chef de Etemade Melli qui est en détention, a démenti des rapports publiés dans la branche média principale du gouvernement "Javan Daily" selon lesquels il aurait avoué avoir commis des crimes et enfreint la loi en organisant des manifestations. Il a aussi rejeté la déclaration de Javan selon laquelle il aurait été entrainé en secret dans un pays Arabe à employer des tactiques de subversion. Il a dit qu’il ne possédait même pas de passeport.

Les Médias en Iran et Divers

12. La publication de Etemade Melli recommence à partir de demain après avoir été interdite pendant un jour par le gouvernement pour avoir essayé de publier hier les remarques de Karoubi. Des rapports suggèrent que le gouvernement dorénavant censure l’Etemade Melli ainsi que d’autre journaux afin d’empêcher que de telles informations soient communiquées au public. Un reporter de Press-TV (qui est possédée par le gouvernement) a démissionné à cause de ce qu’il a perçu comme un manque d’objectivité dans les émissions à propos des évènements après les élections.

13. Aujourd’hui, des journalistes qui accompagnaient le gouverneur de la province de Fars et l’Imam des prières du Vendredi de Chiraz sont tombés sur quatre urnes électorales qui étaient sensées avoir été envoyées à Téhéran. Selon les rapports, le gouverneur a rapidement déclaré que les urnes étaient "des documents nationaux" et a demandé que les journalistes ne rapportent pas l’incident.

(voici les photos des boites où on peut voir qu’elles sont toujours scellées. La dernière photo montre l’Imam le jour de l’élection, portant une robe différente. Nous ne pouvons pas identifier entièrement les photos puisqu’aucunes dates ne sont visibles dans les photos. )

پایگاه مستقل خبر رسانی عبرت www.ebrat.ir

14. Les chants d’"Allah o Akbar" on continué a faire vibrer Téhéran et d’autres citées d’Iran au coucher du soleil. Un article publié par le Guardian rapporte à travers un ami d’un manifestant que ce manifestant à été arrêté, battu et violé. Voici l’article complet sur le site de The Guardian: Iran protester was arrested, beaten and raped, friend says | World news | guardian.co.uk

Publicité

One response to this post.

  1. Posted by J.K. on 2 juillet 2009 at 8:48

    Merci pour ses précieuses informations… Thank you so much !!

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :