Le Dossier Vert #22 – Mercredi, 8 Juillet 2009

Traduit de: http://iran.whyweprotest.net/news-current-events/10044-green-brief-22-july-08-a.html

"Mon nom est NiteOwl AKA Josh Shahryar – twitter.com/iran_translator sur twitter, et je me suis immergé dans les tweets d’iran pendant plusieurs heures. J’ai essayé d’être extrêmement prudent dans mon choix de sources. Ce que j’ai compilé ci-dessous est ce que je peux confirmer à travers mes sources fiables. Souvenez-vous, ceci est tout à partir de tweets. (Mes écrits sont publiés sous la licence "Creative Commons"(CC). Donc utilisez-les librement et publiez les où vous le voulez).

Voici les évènements importants que je peux confirmer pour le Mercredi, 8 Juillet en Iran."

Manifestations/Affrontements

1. Demain, le 9 Juillet (18 Tir en Iran), marque un jour très important. Il commémore les 10 ans d’une révolte étudiante pour la liberté. Beaucoup d’étudiants ont été tués alors, et des milliers avaient été battus, arrêtés et torturés.

On s’attend à ce que des milliers de gens descendent dans la rue demain pour une marche pacifique. La marche sera en mémoire de ceux tombés, la bataille ravivée pour la liberté, et pour montrer encore une fois qu’ils sont mécontent des résultats de l’élection. On nous confirme des manifestations prévues dans les villes suivantes: Ahvaz, Arak, Adrabil, Bandar Abbas, Birjand, Bojnurd, Bushehr, Ispahan, Ghazvin, Ghom, Gorgan, Hamedan, Ilam, Kerman, Kermanshah, Khorramabad, Mashhad, Rasht, Sanandaj, Sari, Semnan, Shahrekord, Chiraz, Tabriz, Urmieh, Yasuj, Yazd, Zahedan et Zanjan.

2. On a conseillé aux manifestants de marcher calmement à travers les villes, et de porter des Corans et des roses à la main – pour montrer leurs intentions pacifiques. Sardar Ismail Ahmadi-Moghadam, un commandant haut gradé des forces de l’ordre Iraniennes, a déclaré que personne n’avait demandé de permission pour des permis de se rassembler ou d’organiser des manifestations. On nous suggère que la famille de Rafsandjani a l’intention de participer aux manifestations.

3. Mir Hossein Moussavi a publié un nouveau communiqué appelant aux Iraniens "D’honorer et de commémorer ceux tués pendants la violence après-élections en allant aux mosquées et d’autres établissements religieux pour se souvenir et pour prier pour eux". Il a spécifiquement demandé de faire cela vers la fin de l’après-midi. Moussavi a continué en approuvant les manifestations et protestations qui seront tenues vers ce but. De plus, il a déclaré qu’il allait rejoindre les personnes en deuil.

4. Des informations on circulé aujourd’hui disant que les forces de l’ordre attaquent les cafés internet à Kermanshah. On nous rapporte qu’ils ont inspecté les téléphones portables des clients et les ont interrogés en demandant ce qu’ils étaient en train de faire là. On nous rapporte que les Basijis ont commencé à marquer les portes des gens avec de l’encre rouge pendant la nuit – ceux qui étaient en train de chanter depuis leur toits. On nous suggère que les Basijis reviennent le lendemain matin pour intimider les résidents. On nous rapporte récemment que des gens ont volontairement marqué leurs portes avec de l’encre rouge pour déboussoler et accabler les Basijis.

Opposition

5. L’IIPF (Front Islamique Iranien de Participation) – un parti politique réformiste proche de Mohammad Khatami – a publié un nouveau communiqué sur des sites web Iraniens demandant la relâche immédiate de tous les détenus politiques et non-politiques. Le communiqué dénonce la brutalité et violence du gouvernement et qualifie les élections de "coup d’état contre la démocratie Iranienne". Ils ont demandé au gouvernement de réduire la présence des forces de l’ordre à Téhéran parce que la ville commençait à "ressembler à une base militaire".

6. On nous rapporte que Hashemi Rafsandjani a encore une fois décidé de ne PAS diriger les prières du Vendredi. On spécule que c’est pour essayer de rester neutre jusqu’à ce que les problèmes causés par les élections soient résolus. Il y a deux jours, son parti politique à déclaré que les élections étaient inadmissibles. Rafsandjani lui-même n’a pas annoncé clairement si il donnait son aval à cette déclaration ou pas.

Gouvernement / International / Clergé

7. Mahmoud Ahmadinejad continue à annulé des voyages à l’étranger et an Iran. Jusqu’ici, il a annulé ses voyages en Lybie et en Egypte (pour aller au rassemblement des Pays Non Alignés) . Il a annulé son voyage à Mashhad et maintenant on nous informe qu’il a annulé aussi son voyage à Chiraz. Des chefs d’Etat de part le monde ont aussi annulé leurs voyages vers l’Iran – parmi eux, le Sultan D’Oman et le président de l’Ukraine. Des sources proches de lui nous divulguent qu’il ne voyagera pas à l’étranger tant que la situation en Iran n’est pas "complètement calme".

8. Les médias internationaux rapportent que Mojtaba Khamenei, le fils de l’Ayatollah Khamenei, a pris contrôle direct des milices Iraniennes (Basijis) pour supprimer la Mer Verte. Ils ont aussi rapporté que les dirigeants des autres forces de l’ordre, ainsi que le clergé puissant, ne sont pas contents de la situation. Cependant, nous attendons encore de confirmations de ces nouvelles par nos sources Iraniennes.

9. Aujourd’hui, le porte-parole du Conseil des Gardiens a annoncé "que même si on pouvait approcher le Conseil des Gardiens à travers des voies légales, les plaintes contre les élections n’auraient aucun sens". Selon lui, la décision du Conseil des Gardiens était finale.

Arrêtés/ Mises en Liberté / Victimes

10. Mohammad Ali Dadkha, un avocat renommé et défendant des droits de l’homme, a été arrêté à son cabinet aujourd’hui. Amir Raeesian et Malihe Dadkhah, qui étaient présents à son cabinet à ce moment, ont aussi été arrêtés. Mohammad Reza Yazdan-Panah du Front Islamique Iranien de Participation a aussi été arrêté. On a des rapports confirmes partiellement que Zhila Bani-Yaghoub et Ahmad Amavi sont sous assignation à domicile.

11. Le gouvernement Iranien a relâché 22 des 25 employés du journal Kalameh qui avaient été arrêtés il y a deux semaines. Vingt membres du groupe des Mères en Deuil, arrêtés la semaine dernière, ont été relâchés. Neuf civils ont été remis en liberté. Remis en liberté de haut profil: Gholamreza Zarfiyan (un membre du cabinet de Khatami quant il était président), Zainab Paighambarzadeh et Poyesh Asaanlo.

12. Ismail Ahmadi-Mogham, le commandant de la Police Iranienne, a annoncé que 100 détenus seraient remis en liberté dans les jours qui viennent. Il a déclaré que le gouvernement aurait déjà relâché les deux tiers des 2.500 manifestants qui ont été arrêtés. Environ 500 sont encore détenus et seront poursuivis en justice bientôt.

Communication dans les Médias

13. Le journal des Gardes Révolutionnaires Islamiques, Javan Daily, continue de publier des aveux de réformistes et autres détenus qui avaient été arrêtés pendant les troubles d’après-élection. Des sources indépendantes ont confirmé que les prisonniers ont été torturés pour avouer qu’ils avaient été "ordonnés par des nations étrangères de susciter de la violence en Iran".

14. La vitesse les connections Internet s’est encore ralentie en Iran. Appeler l’Iran par téléphone est aussi devenu très difficile. Chaque soir, les chants d’Allah o Akbar continue de résonner dans la nuit dans la plupart du pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :