Le Dossier Vert #23 – Jeudi 9 Juillet, 2009

Traduit de: http://iran.whyweprotest.net/news-current-events/10643-green-brief-23-july-09-a.html

"Mon nom est NiteOwl AKA Josh Shahryar – twitter.com/iran_translator sur twitter, et je me suis immergé dans les tweets d’iran pendant plusieurs heures. J’ai essayé d’être extrêmement prudent dans mon choix de sources. Ce que j’ai compilé ci-dessous est ce que je peux confirmer à travers mes sources fiables. Souvenez-vous, ceci est tout à partir de tweets. (Mes écrits sont publiés sous la licence "Creative Commons"(CC). Donc utilisez-les librement et publiez les où vous le voulez).

Voici les évènements importants que je peux confirmer pour le Jeudi 9 Juillet."

Manifestations/affrontements

1. Comme prévu, il y a eu des manifestations aujourd’hui dans presque chaque coin d’Iran. Au total, des dizaines de milliers de gens sont descendus dans la rue dans le pays. Les manifestants ont été brutalisés, arrêtés et tirés dessus. Il y a eu beaucoup de gaz lacrymogène. Une description détaillée est ci-dessous.

2. Téhéran – Même avant le début des manifestations, des forces de l’ordre s’étaient rassemblées dans la place Enghelab, la place Jamalzadeh et d’autres quartiers de la ville.

Il y avait des hélicoptères qui survolaient, on aurait dit, chaque pâté de maisons de la ville. Leur présence était continue au dessus de la place Enghelab, le parc Laleh, le boulevard Azadi, et la place Azadi. Une unité des Gardes Islamiques de la Révolution, qui s’appelle Sepahe Pasdaran en persan, était stationnée devant le Ministère de l’Intérieur. Toutes les boutiques sur le boulevard Azadi étaient fermées pour éviter des dommages.

3. Les gens ont commencé à se rassembler en masse avant 17h dans la place Vanak, la place Enghelab, la place Valiasr, la place Ferdowski et d’autres endroits dans Téhéran. Des centaines se sont rassemblés à l’Université Polytechnique de Téhéran. Les gens étaient rejoints par leurs femmes, pères, mères et enfants. Contrairement à ce qui est typiquement rapporté, on nous a dit qu’il y avait beaucoup de personnes âgées qui avaient rejoint les manifestations. De temps en temps, des piétons on rejoint les rangs des manifestants – ce qui rendait plus difficile pour les forces de l’ordre d’attaquer.

4. Les manifestants on chanté les slogans "Mir Hossein, Ya Hossein" et "Mort au Dictateur". Curieusement, des slogans étaient dirigés vers Mojtaba Khamenei – le fils de l’Ayatollah Khamenei. Mojtaba Khamenei aurait pris contrôle des Basijis et a participé lourdement dans les tentatives du gouvernement de supprimer brutalement les manifestations. "Mojtaba Bemiri, Rahbari Ro Nabini" – meurs Mojtaba et ne deviens jamais le leader – a été entendu chanté dans beaucoup de quartiers (J’ai vu personnellement des vidéos authentiques).

5. Il est presque impossible d’estimer le nombre de personnes qui se sont rassemblées à Téhéran. Ce qu’on peut dire avec sûreté, basé sur les témoins et les vidéos, est que le nombre est de plus de 35.000 – en incluant les manifestants et les piétons qui les ont rejoint. Ce nombre n’est qu’une estimation. Sur le pays entier, on nous rapporte que le nombre de manifestants serait un peu plus de deux fois cela. D’un autre côté, on nous a confirmé que des gens ont protesté devant l’ambassade de Chine à Téhéran.

6. La police et les Basijis n’ont pas reculé aujourd’hui. On nous a rapporté des affrontements à Téhéran dans les places Valiasr, Enghelab, Vanak, la rue Karegar Shomali, l’Université de Téhéran, et d’autres parties de la ville. La police à tiré sur les gens dans les places Azadi et Enghelab. On a vu des gens touchés par des balles et tombant par terre. Jusqu’ici, au moins une fatalité à été confirmée pendant les affrontements d’aujourd’hui.

7. Le gaz lacrymogène a été utilisé dans les places Vanak et Enghelab, l’université de Téhéran, et d’autres endroits. Il a été utilisé le plus lourdement devant l’Université de Téhéran où des centaines de manifestants s’étaient rassemblés. On a aussi tiré sur les manifestants avec des balles en caoutchouc. Le gaz lacrymogène a été lancé vers des bus – pour essayer d’empêcher les manifestants de se déplacer depuis et vers des endroits de rassemblement.

8. Nous avons eu des rapports confirmés que des milices en civiles ont attaqué les cités universitaires dans l’université Amir Kabir. Nous avons des rapports partiellement confirmés d’attaques dans celles de l’Université Polytechnique. Des rapports non confirmés suggèrent que les forces de l’ordre on tiré sur les gens depuis les hélicoptères. Des affrontements sérieux ont aussi été rapportés dans les rues Tajrish et Shariati.

9. Des incendies brulaient tout autour dans la ville. La station de métro de Mirdamad a été mise en feu. On a vu les Basijis casser les vitrines des magasins et attaquer les gens sans discrimination. On nous a rapporté que certaines personnes sont passés à l’attaque et se sont vengés contre les Basijis, pour essayer des les empêcher de détruire les biens d’autrui et d’arrêter des manifestants.

10. Moussavi était supposé de rejoindre des familles en deuil dans une mosquée aujourd’hui à Téhéran. Jusqu’ici, nous n’avons pas eu d’informations concernant sa présence. La fille de Rafsandjani était aussi supposée de rejoindre les manifestations, mais nous n’avons pas eu de confirmation de sa présence.

11. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, nous ne pouvons confirmé qu’une fatalité jusqu’ici. Des vidéos de gens battus brutalement circulent sur le net, la plupart confirmées. Aujourd’hui nous avons vu une augmentation du nombre de femmes qui ont été battues sans merci. Quand les forces de l’ordre chassaient les foules, les femmes étaient souvent à l’arrière et donc étaient battue sans merci avec des bâtons (j’ai vu personnellement une vidéo d’une femme avec une jambe cassée qui était emportée par les manifestants).

12. A la fin de la journée à Téhéran, les gens sont encore allés sur leurs toits et ont commencé à chanter "Allah o Akbar" et "Mort au Dictateur". Des Basijis auraient tiré sur des gens alors qu’ils étaient sur leurs toits dans certaines parties de Téhéran, mais cela ne pouvait être que partiellement confirmé.

13. En plus de Téhéran, nous avons confirmation de manifestations importantes à Ahvaz, Mashhad, Rasht, Ispahan, Tabriz, Sari, Hamadan, Babol, Kerman, Dezfoul et Chiraz. Il paraît que la manifestation de Chiraz aurait été la plus grande. Ispahan a eu presque autant de gens dans les rues que Chiraz.

14. Nous avons eu des informations confirmées d’affrontements à Ispahan entre 18 et 20h. Il y a eu beaucoup de gaz lacrymogène. A Dezful, environ 2000 personnes sont descendues dans la rue et on nous confirme des affrontements. Nous avons des rapports partiellement confirmés que les religieux à Mashhad ont encore une fois rejoint les manifestants.

Opposition

15. Le prix Nobel de la Paix, Shirin Ebadi, a écrit une lettre ouverte à Mahmoud Ahmadinejad qui a été publiée en ligne. Ebadi demande que l’interdiction d’opération placée sur le Centre des Défendants des Droits de l’Homme — qu’elle dirige — soit levée, et la fin des pressions politiques et policées sur les militants des droits de l’homme, politiques et civils par le gouvernement.

Gouvernement / International

16. Des informations venant de Téhéran nous suggèrent que des Ayatollahs haut gradés qui avaient soutenu le gouvernement sont de plus en plus désabusés de la direction de Khamenei a cause de la participation intense de son fils dans les évènements après les élections. Nous avons des informations partiellement confirmées depuis Téhéran qui nous suggèrent que la direction de la Justice a interrompu toutes les exécutions de peine de mort jusqu’a nouvel avis.

17. Nicolas Sarkozy a pressé Israël de ne pas attaquer les installations nucléaires de l’Iran. L’ambassade d’Iran en Irak a dit Jeudi que cinq diplomates Iraniens qui avaient été détenus par les forces américaines en Irak depuis plus de deux ans ont été transférés au gouvernement Iraquien.

18. Le tribunal de grande instance européen a confirmé l’interdiction contre la banque Nationale d’Iran en Europe. Le tribunal a décidé que le gouvernement Iranien agissait contre les lois internationales en continuant son programme nucléaire, et que donc la décision antérieure de l’UE d’interdire la banque continue à être appliquée.

Arrestations / Mises en Liberté / Victimes

19. Au moins 30 personnes ont été arrêtées devant l’Université de Téhéran; plusieurs autres dans la Place Valiasr. On a vu plusieurs manifestants être battus et emmenés. Les forces de l’ordre auraient utilisé des ambulances pour transporté des détenus pour que les gens les laissent passer.

20. On nous rapporte que des jeunes Iraniens ont eu leurs passeports confisqués à l’immigration de l’aéroport avant de rentrer sur le sol Iranien. Mehsa Amrabadi a finalement été capable d’appeler sa famille après trois semaines en détention. Elle est enceinte de plusieurs mois et son mari a aussi été arrêté. Elle est a la prison Evine. Sayeed Laylaz a aussi été capable d’appeler sa famille, après avoir été en détention pendant plusieurs jours.

21. Abbas Hakimzadeh, un autre homme politique réformiste, et Kaveh Muzaffari, reporter, ont été relâchés aujourd’hui. On rapporte que le comité sur les droits de l’homme de l’ONU a demandé au gouvernement Iranien de les laisser entrer dans le pays et enquêter sur les violations des droits de l’homme après les élections.

Medias et communications

22. A Téhéran, les Renseignements étaient en panne, les messages SMS ne marchaient encore pas, les téléphones portables ne marchaient pas dans plusieurs parties de la ville et même certaines lignes de téléphone filaire étaient coupées. La plupart des chaines de télévision Iraniennes ont ignoré les manifestations presque complètement. Certaines ont montré des reportages très limités plus tard. Press TV a encore déclaré que le Royaume Uni était sans question la force derrière les troubles en Iran.

"Mon nom est NiteOwl AKA Josh Shahryar – twitter.com/iran_translator sur twitter, et je me suis immergé dans les tweets d’iran pendant plusieurs heures. J’ai essayé d’être extrêmement prudent dans mon choix de sources. Ce que j’ai compilé ci-dessous est ce que je peux confirmer à travers mes sources fiables. Souvenez-vous, ceci est tout à partir de tweets. (Mes écrits sont publiés sous la licence "Creative Commons"(CC). Donc utilisez-les librement et publiez les où vous le voulez).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :